comment j'ai gagné confiance en moi ?

Comment j’ai gagné confiance en moi ?

Aujourd’hui je viens vous partager mon expérience sur la confiance en soi. En effet on m’a interrogé sur le sujet. J’ai pris du recul et j’ai décidé de vous en parler.

Je viens aussi apporter ma vision car j’ai eu des retours totalement biaisés sur le sujet : « c’est grâce à la photo », « c’est grâce aux réseaux sociaux » ou bien encore « l’apparence physique joue énormément ».

Après avoir eu tous ces retours, j’ai réfléchi à la question. Étant bien dans ma peau, je me suis vraiment penchée sur le sujet.

Je vais donc vous répondre en vous faisant mon retour d’expérience.

1.      Mon expérience

Comme la plupart d’entre nous je n’ai pas toujours eu confiance en moi. Notamment dès l’entrée au collège où il y a eu énormément de jugements et où toutes formes de différences étaient rejetées. À cette époque, j’ai tenté de changer ma personnalité et mon apparence physique pour m’adapter, et cela jusqu’au lycée.

À ce moment-là, j’ai travaillé sur ce qu’il y avait à la surface : mon apparence. J’ai misé sur beaucoup de sport, les vêtements, le maquillage etc… J’avais l’approbation des autres : compliments, likes… Et pourtant je n’avais pas confiance en moi ! Pourquoi ?

Tout simplement car ce qui est apparent et l’avis des autres est superficiel. Ce qui est essentiel c’est d’apprendre à se connaître, s’accepter avec sa personnalité, ses défauts et ses qualités, réaliser nos envies profondes et s’entourer des bonnes personnes. Je pense que la clé de la confiance en soi se trouve là. 

2.     S’accepter

Cela prend du temps mais il est nécessaire de s’accepter. Ce que j’entends par là, c’est qu’il ne faut pas tout faire pour être aimé des autres, mais pour être soi-même. Ça peut paraître banal mais c’est une réalité. Pour se sentir bien, il faut être en adéquation avec ses valeurs, sa personnalité et qui on est. L’authenticité permet d’être serein, solide mais aussi de créer de véritables relations avec les autres.

Pour ma part j’ai renié dans le passé certains pans de ma personnalité pour m’adapter. Au final, cela m’a complètement desservie et je n’étais pas moi-même. Aujourd’hui, j’accepte ma personnalité en comprenant mes défauts/qualités psychiques et physiques. Ça me permet d’être bien, sereine, et de me focaliser sur l’essentiel.

Pour y parvenir j’ai pris du recul, j’ai observé et écouté les autres. C’est comme ça que j’ai pris conscience que c’était normal et beau d’être imparfaite. Car ce qui transparaît vraiment c’est notre sincérité, et c’est à partir de ce moment-là que l’on rayonne. 

Il faut aussi mettre son égo de côté pour accepter que l’on ne soit pas aimé par tout le monde, c’est indispensable pour être bien.

3.     Prise de décision / prendre sa vie en main

Pour être vraiment épanouie, j’ai pris la décision de prendre ma vie en main. Un comportement passif face à la vie tels que se contenter de la routine, des cours, du travail sans vraiment se projeter a pour conséquence que l’on ne maîtrise rien. On ne peut pas se sentir confiant dans cette situation.

J’ai eu ce comportement pendant longtemps et un jour j’ai dit : STOP. J’ai réfléchi et j’ai pris conscience qu’il fallait que je sache ce que je voulais faire de ma vie, avoir un but. Pour cela je me suis penchée sur mon orientation. C’est à partir de là que le domaine de la communication digitale m’est apparue comme une évidence. J’ai alors bâti un plan par étapes à court et moyen terme pour y parvenir. Cela m’a tellement motivée que j’ai réussi à progresser, rattraper mon retard, et réussir à atteindre mes objectifs (expériences professionnelles, diplômes, entrepreneuriat…). J’ai mis cette même énergie dans mes projets artistiques et personnels.

J’ai pris ces décisions seule sans l’approbation de mon entourage.  Je pense que c’est important d’arrêter de prendre en compte l’avis des autres dans toutes ses décisions, surtout lorsque celles-ci répondent à des besoins profonds.

C’est bien évidemment une prise de risque, mais selon moi pour être confiante et épanouie, sortir de sa zone de confort est indispensable.

4.    Bien s’entourer

Bien s’entourer n’a pas toujours été évident pour moi, mais avec du recul je me suis rendue compte que ça avait un impact fort. Pendant longtemps j’ai fréquenté des personnes pessimistes, septiques, dans le jugement, et qui rabaissaient les autres pour se valoriser. Ce n’était pas simple tous les jours, et je ne me sentais pas en adéquation avec ces personnes. Cela impactait ma confiance en moi. J’ai donc pris la décision de faire un tri dans mes relations ! 

Ce n’est pas évident, loin de là, mais avec le temps ça fait un bien fou. Aujourd’hui je me suis entourée d’amis et de proches (mais également de collègues) positifs, déterminés, qui m’encouragent dans mes projets, qui partagent certaines de mes passions. Je me sens portée par un cercle vertueux. 

Je vous encourage à supprimer les personnes toxiques de votre vie, à vous entourer de personnes bienveillantes, qui vous soutiennent, avec qui vous pouvez partager des passions et une ouverture d’esprit. 

5.     S’affirmer

Grâce à ces différentes étapes j’ai pu m’affirmer, prendre position dans mes domaines et développer la posture que je souhaitais avoir. Je pense que cela vient après un processus d’acceptation de soi, de prises de décisions, de choix dans ses relations. Au delà de mes études et expériences professionnelles, j’ai développé des projets plus audacieux.

J’ai commencé à partager ma vision, mon expertise sur mon blog et sur mes réseaux sociaux. Je me suis lancée en auto-entrepreneuse en social media et webmarketing.

Je pense que pour tous, c’est essentiel de s’affirmer pour réaliser ses ambitions et atteindre ses rêves les plus profonds.

Point réseaux sociaux / croyances

Pour répondre aux questions sur l’influence des réseaux sociaux dans la confiance en soi, je pense que beaucoup font fausse route. Si on ne travaille pas sur soi, les réseaux sociaux peuvent être dévastateurs. Si on se sent mal, on va davantage se comparer aux autres.

Au contraire si on se sent bien, on va moins se préoccuper de l’approbation des autres.   On va plutôt se concentrer sur ce que l’on a envie de partager et profiter des rencontres qui en découlent. A ce moment-là ce sera très positif et dans la continuité du développement de soi. 

Conclusion

En conclusion, je pense que pour gagner confiance en soi il faut passer par différentes étapes : prendre du recul, apprendre à s’accepter, prendre des décisions, bien s’entourer et s’affirmer. C’est un long chemin à parcourir qui se fait progressivement, mais qui s’avère être bénéfique.

Certaines personnes comme Charline Carron (consultante en image & conférencière) et Alexia Marques (créatrice de contenus positifs) m’ont inspirée pendant mon parcours.

Et vous quelle est votre expérience avec la confiance en soi ? Où en êtes-vous ? Que pensez-vous de mon expérience ? Partagez-le avec nous en commentaires.

Je vous invite à me suivre sur mes réseaux sociaux :

📲 Twitter (actualité digitale) : @hdtclm https://twitter.com/HdtClm

📸 Instagram (photographie) : @clmhdt https://www.instagram.com/clmhdt/

👩‍⚖‍ Linkedin (vie professionnelle) : https://www.linkedin.com/in/cl%C3%A9mentine-h%C3%A9dont001/

Tags: No tags

2 Responses

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *