Clémentine Hédont, le destin d’une girlboss

Militaire

L’histoire d’une fille qui refuse les concessions…

 J’ai passé mon enfance à la campagne, dans une famille de militaires. Et si je commence mon histoire par-là, c’est parce que cet environnement dans lequel j’ai grandi, a joué un rôle important dans mes choix de vie. Dès l’âge de mes 12 ans, j’ai ressenti le besoin de m’affirmer, de prendre la place qui m’était offerte et de devenir plus que seulement « une jolie jeune fille ». Alors, je me suis trouvée un combat : devenir militaire, comme les hommes de ma famille, et me faire ma place.
Ce projet a été soutenu par mon grand-père, qui m’a d’ailleurs poussé à faire un stage dans l’armée, à 13 ans.

Seulement, dans un village de campagne conservateur et machiste, j’ai vite déchanté. Personne ne me prenait au sérieux. Quand je parlais de mes projets professionnels, certains m’ont fait comprendre que j’en demandais beaucoup, et que je prenais plus d’espace que celui qui m’était donné.

J’ai nourri, pendant quelque temps, la colère de ne pas être considérée à ma juste valeur. Je n’encaissais pas d’être considérée comme inférieure, sous prétexte que j’étais de sexe féminin. Mais quand j’ai compris, j’en ai fait un moteur. 

J’ai transformé ma colère en force, pour faire mes preuves, casser les codes et obtenir ce que je voulais. J’ai travaillé sur mon mental, je me suis inscrite à la boxe et j’ai façonné mon esprit, bien décidée à prouver que l’on peut être à la fois une femme et un modèle de réussite. Sans trop le savoir encore, je venais de me décider à refuser les concessions et à vivre librement, en incarnant pleinement ma féminité.

Ambitieuse et utopiste…

J’ai continué à poursuivre le rêve de devenir, un jour, femme militaire et ce, jusqu’en terminale. Mais au drame de l’humanité, les attentats de 2016 sont venus bousculer mes croyances. J’ai été confrontée à la dimension des actions militaires, à ce que cela engageait (vraiment), et je me suis rendue à l’évidence : je n’étais pas prête à confronter certaines réalités du métier.

 

Alors j’ai fait le point sur ce que j’aime, ce en quoi je crois et mes ambitions. De cette introspection ressortent mon goût pour la photo et les passions qui m’ont été transmises : la peinture, par ma mère et l’informatique, par mon père et mon frère. 

A PROPOS CLEMENTINE HEDONT

Photo : Clément Michel

Etudes clémentine hédont

Travailler dans le domaine de la communication et du web !

L’évidence s’est décidée à se présenter : devenir directrice de ma propre agence de communication ! Déterminée comme jamais, je me lance dans des études de communication, avec une motivation parée à toutes épreuves. Mon organisation devait être de pointe et mes loisirs reléguer au second plan :


  • Partage de conseils marketing sur Instagram
  • Blog de veilles et d’actualités digitales
  • Compte LinkedIn dédié au numérique
  • Modèle photo dans un cercle de photographes à Lyon
  • Major de promo d’un master en stratégie digitale
  • Étudiante et freelance à la fois

 

Expérience salariale et entrepreneuriat

Après 3 ans d’expertise en tant que consultante réseaux sociaux (1 an dans un groupe, 2 ans en agence de webmarketing) pendant mes études, je me fais embaucher dans une agence de communication digitale et je poursuis mon activité de freelance.

 

Un an plus tard, je réalise la croissance et l’évolution des personnes que j’accompagne en tant qu’indépendante. C’est décidé : je vais vivre de mes prestations freelances, en accompagnant des entrepreneurs engagés !

entrepeneuriat & salariat

Depuis…

  • Je suis la reine de la vente
  • Je continue à me former (pour rester informée des nouveautés du web)
  • Je m’offre la chance de déléguer les tâches où je ne suis pas experte
  • Je me concentre sur mon cœur de métier
  • J’accompagne les entrepreneures à vivre de leur activité
  • Je forme à la prospection
  • J’interviens dans une école pour donner des conseils liés au digital
  • Je génère 3 à 5 rendez-vous par semaine

Je suis la preuve que tout est réalisable lorsqu’on est motivée. Tu peux, toi aussi, vivre selon tes propres règles et créer un métier qui te ressemble, pour satisfaire tes ambitions et atteindre tes objectifs. 

Alors bas-toi pour te faire une place, fais tes preuves et sois fière de toi ! Ton travail et ta discipline te mèneront vers tous les possibles. Aujourd’hui, je travaille chaque jour à accompagner des personnes comme moi, qui ont envie de prendre la place.