Comment propulser son business avec les réseaux sociaux ?

Comment propulser le business des entrepreneurs grâce aux réseaux sociaux ?

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui une véritable opportunité commerciale pour atteindre ses cibles, avec 4,66 milliards d’internautes dans le monde en 2021 (source le blog du modérateur). Les entreprises l’ont bien compris et sont de plus en plus présentes sur ce canal. La concurrence est accrue, il est désormais nécessaire de se faire sa place sur les réseaux sociaux. 

Après 3 ans d’expérience au métier de social media manager en agence, et bientôt 2 ans à mon compte je vous partage mon expertise basée sur mes expériences et mes études. 

1. Pourquoi les réseaux sociaux sont une opportunité pour les entrepreneurs ?

Avec 2,85 milliards d’utilisateurs sur Facebook, 1.1 milliard d’utilisateurs Instagram ou encore 12.1 millions d’utilisateurs sur Linkedin tout le monde est aujourd’hui présent sur les réseaux sociaux. Chaque type de produit et service peut trouver sa cible par genre, âge, centre d’intérêt… Grâce à une stratégie adaptée, les entrepreneurs peuvent atteindre leurs objectifs business.

J’ai lancé mon auto-entreprise de service en réseaux sociaux il y a bientôt 2 ans, pour propulser les business des entrepreneurs grâce aux réseaux sociaux. J’ai décidé de cibler les entrepreneurs, pour accompagner une cible que je comprends, qui a le budget pour travailler avec un freelance et non une agence, et avec qui je pourrais partir de 0 pour les aider à se développer au maximum. 

J’ai découvert leurs différentes problématiques et besoins :

  • Besoin de gagner en visibilité et notoriété
  • Nécessité de se démarquer sur un marché très concurrentiel 
  • Attirer de nouveaux clients 
  • Vendre ses produits ou services
  • Développer son réseau 

Pour les aider j’ai mis en place différents services grâce aux compétences que j’ai acquises lors de mes études et de mes expériences. Voici les services que je propose : 

  • Community management : 
    • Conception de stratégies réseaux sociaux sur-mesure
    • Création de contenus chaque mois via un calendrier éditorial 
    • Modération 
    • Reporting 
    • Organisation de jeu-concours et d’opérations d’influence 
  • Coaching : 
    • Création de stratégies en collaboration avec le client
    • Formation du client à créer des contenus (textes & visuels) & animer ses réseaux
    • Accompagnement sur le lancement de la stratégie de contenus 
    • Suivi régulier 

Les réseaux sociaux sont donc désormais accessibles pour les entrepreneurs qui peuvent se faire accompagner et aider pour développer leur business.

2. Pour quel type d’entrepreneurs les réseaux sociaux sont-ils intéressants ? 

Les réseaux sociaux s’adaptent à tout type de business, grâce à la présence d’une cible très large. Toutefois, chaque business nécessite une stratégie spécifique selon la prestation ou le produit vendu. Voici les différents types d’entrepreneurs qui peuvent être accompagnés sur les réseaux sociaux : 

  • Entrepreneurs de service : 

Les entrepreneurs qui vendent des services (webmarketing, coiffure, gestion, organisation d’événements…) ont leur place sur les réseaux sociaux. 

Ils peuvent par exemple communiquer sur Linkedin pour atteindre une cible professionnelle en BTOB ou encore sur Instagram pour atteindre une cible en BTOC. Ils vont pouvoir attirer leur cible en partageant des contenus éducatifs sur leur expertise à 80% et parler de leur service à 20% pour convertir. 

Par exemple, une coiffeuse pourra partager des contenus-conseils pour l’entretien  des cheveux, des tutoriels coiffures, ou encore les tendances du moment pour conseiller de potentiels clients. Puis valoriser ses services et les retours clients pour attirer des prospects et fidéliser la clientèle existante.

  • Entrepreneurs e-commerçants : 

Les entrepreneurs qui vendent des produits (entrée, moyenne et haut de gamme) peuvent atteindre leur cible et générer des ventes sur les réseaux sociaux. Les réseaux sociaux depuis 2018 développent des fonctionnalités e-commerces comme Facebook et Instagram qui proposent désormais des catalogues pour vendre les produits. Les publicités ADS permettent également de convertir des ventes en renvoyant sur les pages produits directement. 

Par exemple pour l’un de mes clients au sein de l’agence Staenk qui vend du whisky, j’ai généré 1850€ de ventes avec un budget de 300€ sur le mois de lancement. Pour cela j’ai mis en place des publicités sur Facebook et Instagram avec pour objectif de générer des conversions. 

3. Comment accompagner les entrepreneurs sur les réseaux sociaux ?

Les entrepreneurs doivent se faire accompagner par des experts des réseaux sociaux (coach réseaux sociaux, social media manager, community manager) pour développer une stratégie impactante en plusieurs étapes. 

  1. Définir les objectifs : 

Tout d’abord il faut définir des objectifs SMART donc clairs, atteignables, réalistes, définis temporellement pour adapter la stratégie. Voici quelques exemples d’objectifs SMART sur les réseaux sociaux : 

  • Gagner 100 abonnés en 1 trimestre sur Instagram 
  • Générer 5 ventes/mois sur Instagram et Facebook
  • Développer son réseau en ajoutant 50 leads qualifiés sur Linkedin/mois 

Les objectifs vont bien sûr être amenés à évoluer selon le développement du business.

  1. Déterminer les cibles

Il est essentiel de déterminer des cibles précises (des personae) pour adapter sa stratégie sur chaque réseau. Pour cela il faut créer des personnages types : genre, situation, âge, niveau de vie, métier, famille, média… Afin de choisir le bon réseau et d’adapter la ligne éditoriale, donc le ton, le vocabulaire, les thématiques des contenus. 

Par exemple, on va adapter son langage si on s’adresse à des adolescents et privilégier des réseaux comme Snapchat ou Tiktok. En revanche, si on s’adresse à des parents de 45 ans, on va plutôt se diriger vers Facebook ou Linkedin.

Voici un exemple d’un personae type (source Trimardeau) :

  1. Choisir les réseaux en fonction des cibles 

Aujourd’hui il existe un large panel de réseaux sociaux : Facebook, Instagram, Tiktok, Youtube, Linkedin, Snapchat ou encore Reddit… Chaque réseau a sa cible avec ses propres centres d’intérêt. Par exemple, le réseau social Twitch est ciblé sur les passionnés de jeux vidéo. 

Voici une infographie qui démontre le nombre d’utilisateurs sur les réseaux les plus populaires (source agence Tiz) : 

Pour les entrepreneurs je recommande les réseaux sociaux suivants (à choisir selon les cibles) : 

  • Instagram : le réseau de l’image/vidéo par excellence, génère aujourd’hui beaucoup d’engagement auprès d’une cible large : 15/60 ans, hommes et femmes, sur des activités de e-commerce (fonction shopping) mais aussi sur des prestations de services. 
  • Facebook : restant le réseau numéro 1, des cibles larges (mais vieillissantes) sont présentes sur ce réseau. Bien que l’engagement baisse sur les contenus naturels, l’outil publicitaire est excellent pour gagner en visibilité et générer des ventes. 
  • Tiktok : ce nouveau terrain de jeu permet d’atteindre une cible jeune 12/25 ans sur différents secteurs d’activité : beauté, mode, food ou encore événementiel. Pour les entrepreneurs c’est également un moyen de se faire connaître en partageant leurs produits ou conseils/services. 
  • Linkedin : c’est le réseau idéal pour toucher les professionnels de 20 à 60 ans, parfait pour vendre ses services ou encore trouver des partenaires commerciaux et collaborateurs. 
  • Pinterest : pour générer du trafic, Pinterest est le meilleur réseau. Pour les sites e-commerce notamment grâce à son système d’épingle et de publicité ADS il permet de convertir du trafic. 

Il y a bien sûr d’autres réseaux comme Twitter pour partager l’actualité, Twitch pour faire des lives et se faire connaître dans l’industrie du jeu vidéo ou encore Snapchat pour toucher les jeunes de 14/18 ans.

4. Concevoir une ligne éditoriale 

Il est essentiel de définir une ligne éditoriale pour créer une identité textuelle et visuelle qui correspond à l’image de la marque de l’entrepreneur. Pour cela il faut définir le ton qu’il va utiliser dans ses communications pour s’adresser à sa cible, avec les mots-clés adaptés et une charte graphique cohérente. 

En termes de stratégie, il est indispensable de désigner les hashtags pour référencer les publications selon le produit, le service ou encore la localisation. Les horaires de publications sont également essentiels pour être visible par l’algorithme. En effet de manière générale, les algorithmes mettent en avant les posts qui ont de l’engagement dans l’heure qui suit leur publication. La régularité doit être également de mise, je recommande au grand minimum une publication à forte valeur ajoutée par semaine et par réseau. Le rythme idéal étant de 3 à 7 par semaine. 

  1. Mettre en place des calendriers mensuels

Pour réussir à être régulier dans le partage de contenus, il faut s’organiser. Pour cela je recommande de concevoir des calendriers mensuels, avec l’ensemble des contenus réseaux sociaux : visuels, textes, vidéos et stories. 

Cela permet de s’organiser, de planifier et de faire valider les publications en amont par le client. Bien entendu, une fois validé, il faut programmer chaque contenu. Pour cela je recommande l’outil Facebook Creator Studio pour Facebook et Instagram et Hootsuite pour les autres réseaux. 

  1. Animer et modérer

Nous ne l’avons pas encore abordé, mais sur les réseaux sociaux le plus grand challenge est de bâtir une communauté autour d’une marque. Cela nécessite de l’animer. Pour cela il faut interagir avec les abonnés. 

Voici quelques recommandations pour échanger et créer du lien avec sa communauté : 

-> Echanger par message 

-> Échanger via des stories interactives (sondage, foire aux questions, prise de parole face caméra ou encore des lives) 

-> Mettre des appels à l’action dans chaque description 

La modération est également une étape primordiale. Cela consiste à traiter tous les messages entrants des abonnés, ce qui permet de gérer sa clientèle et ses prospects. Souvent des questions récurrentes reviennent sur les produits et les services. Je recommande de concevoir un document répertoriant les réponses à ces questions pour gagner en rapidité, et de prendre un petit temps chaque jour pour cette tâche.

  1. Créer des opérations

Comment booster ses réseaux sociaux ? Afin de gagner en visibilité sur ses réseaux sociaux, il faut organiser des opérations : sponsoring, jeu-concours et influence. En effet, le contenu naturel n’est pas toujours suffisant pour atteindre ses objectifs commerciaux.

La publicité sur les réseaux sociaux : c’est un premier levier qui permet de booster une publication grâce à un budget ou bien de créer une publicité à part entière pour atteindre un objectif (vente, abonné, lead…) 

Le jeu-concours : cette opération a pour objectif de faire gagner un bien ou un service à sa communauté. Grâce aux conditions (abonnement,like et partage) le jeu-concours peut générer de nouveaux abonnés et de l’engagement. C’est donc un outil performant pour être visible. 

L’influence : les influenceurs de 5000 à 5 millions d’abonnés ont un véritable impact sur les réseaux sociaux. Collaborer avec eux permet d’être visible auprès de leur communauté. C’est donc une opportunité intéressante pour les marques et entrepreneurs. Il est aussi courant de collaborer entre entrepreneurs pour grandir ensemble sur les réseaux. 

En mettant en place régulièrement des opérations, un entrepreneur va voir sa notoriété grandir et atteindre petit à petit ses objectifs. 

  1. Être régulier et avoir une vision à long terme 

Bien sûr, les community manager n’ont pas de baguette magique ! Pour grandir sur les réseaux sociaux et atteindre ses objectifs commerciaux, il faut être patient et persévérant. C’est en étant régulier, en prospectant par message, en mettant en place des opérations que le travail va porter ses fruits. 

4. Comment analyser les résultats en community management et les améliorer ?

Déterminer des KPI, c’est-à-dire des indicateurs de performance en fonction de ses objectifs, est un outil utile pour analyser ses résultats. 

Sur les réseaux sociaux comme sur un autre outil, il faut analyser régulièrement les résultats de ses contenus pour comprendre et s’améliorer. Je recommande de faire un reporting à la fin de chaque mois. 

Voici des indicateurs que je recommande d’analyser : 

  • Le nombre d’abonnés : objectif de notoriété
  • Le nombre de like/commentaire/partage : objectif engagement 
  • Le nombre de leads générés ou de vente : objectif de conversion 

Pour cela je conseille soit de faire un simple tableau Excel, ou bien d’utiliser l’outil Google Data Studio. En fonction des résultats, adaptez les opérations chaque mois.

[exemple d’un reporting]

5. Exemple d’opération

  • ED Assistant : 

Je travaille en freelance pour Eloïse, fondatrice de ED Assistant. Elle accompagne les entrepreneurs sur toute la partie administrative pour leur permettre de se focaliser sur leur cœur de métier. 

Nous avons mis en place une stratégie de contenus sur Linkedin et Instagram qui lui ont généré 3 clients en 1 mois, grâce à des publications à forte valeur ajoutée. Pour intéresser sa cible nous partageons des conseils en gestion administrative qui aide les entrepreneurs.

Nous avons également présenté ses services pour intéresser sa cible et vendre des prestations. 

Cas client social media

Conclusion 

En conclusion les réseaux sociaux sont aujourd’hui des outils essentiels pour répondre aux ambitions des entrepreneurs : être visible, acquérir des clients, vendre des produits, développer un réseau fort, être crédible, faire sa place vis-à-vis de la concurrence.

Bien sûr, les réseaux sociaux s’intègrent dans un écosystème digital complet (site web, stratégie emailing, inbound marketing, référencement naturel et payant etc…). Il est donc essentiel d’avoir une vision et une stratégie globale. 

Le rôle de l’expert réseaux sociaux est particulièrement utile pour coacher, accompagner et former tout entrepreneur sur ces canaux. 

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *